Cuisinariat

Barbara Stenger

A chaque fois que je prenais le métro, il y avait un monsieur que je croisais toujours qui faisait tout pour rester à côté de moi. A chaque fois que le métro est plein, j’ai remarqué que ce dernier me touchait et s’excusais après. Après répétitions, je me suis dit que c’était mieux de changer mes horaires. Barbara

Site internet : https://jean-jaures.org/nos-productions/les-francaises-et-le-harcelement-dans-les-lieux-publics