Les bases de l’aménagement de la cuisine

Si vous avez un grand salon, la décoration et l’aménagement de cette pièce ne seront pas compliqués. Toutefois, la tâche se corse lorsque vous vous trouviez dans la cuisine et surtout si celle-ci est assez petite. Une mauvaise décision ou un mauvais choix dans l’aménagement va rendre votre cuisine moins fonctionnelle. Vous retrouverez dans cet article les bases de l’aménagement de la cuisine.

Le triangle d’activité

Que votre cuisine soit petite ou grande, vous devez respecter le triangle d’activité entre la zone de cuisson, de préparation et de stockage. Il est impératif d’aménager l’espace de cuisson avec les plaques, l’espace de préparation o๠il y aura votre évier ainsi que l’espace de stockage o๠vous aurez votre réfrigérateur de façon à  former un triangle.

Du propre au sale

Lorsque vous débarrassez la table, les assiettes arrivent sur le plan de travail. Il faut se débarrasser des restes, avant de les passer dans l’évier ou dans le lave-vaisselle. Après les courses aussi, vous entassez les paquets sur le plan de travail avant de passer certains éléments dans l’évier pour le nettoyage. Vous devez alors vous assurer que la poubelle, l’évier, le lave-vaisselle et les espaces de rangement soient aménagés de façon à  suivre cette logique du passage des éléments dans la cuisine.

Les hauteurs à  respecter

La cuisine ne sera pas très pratique et fonctionnelle, si vous avez un plan de travail ou des placards trop hauts. Pour le plan de travail, en particulier, l’idéal est de l’avoir à  la hauteur de la ceinture. Les placards qui montent jusqu’aux plafonds vous offrent plus d’espace pour le rangement, mais il faut penser à  l’accessibilité. Vous devez alors prévoir un petit escalier pour pouvoir accéder aux objets qui y sont rangés. Si vous devez installer une hotte aspirante, celle-ci doit être à  une hauteur de 60 cm des plaques pour assurer sa fonction.

Bien choisir sa plaque de cuisson

Il existe de nombreux types de plaques de cuisson : vitrocéramique, à gaz ou encore électrique. Chacune à des avantages comme des inconvénients, et toutes ne peuvent pas forcément s’adapter à votre cuisine. Ainsi, pour bien choisir votre nouvelle plaque de cuisson, il est important de vous baser sur certains critères.

Commencez tout d’abord par choisir le type de votre plaque de cuisson. Il en existe 5 sortes différentes : plaque de cuisson à gaz, à induction, vitrocéramique, mixte ou électrique. Vous pourrez choisir en fonction de vos possibilités d’alimentation (gaz, électricité, etc.), de votre budget ou de vos accessoires de cuisson (casseroles, poêles, etc.). Vous pouvez retrouver toutes ces options de plaque de cuisson chez Eberhardt Pro.

Ensuite, il vous faudra décider du nombre de foyers dont vous avez besoin. Bien que généralement composées de 4 foyers, les plaques de cuisson peuvent en compter entre 2 et 6. Ce choix dépendra de l’espace dont vous disposez : une cuisine de taille normale pourra comporter une plaque de cuisson équipée de 4 foyers, tandis que 2 foyers conviendront mieux à un petit espace tel qu’une kitchenette. Cela va de pair avec la largeur de la table, qui pourra varier selon l’espace où elle se trouvera.

Enfin, vous pourrez choisir différentes options de cuisson très intéressantes en fonction de votre plaque de cuisson. Par exemple, les plaques à induction et vitrocéramique, dont l’entretien est particulièrement simple, peuvent proposer des modes de cuisson variés comme le mijotage, la saisie, ou le maintien au chaud après cuisson. Ces plaques peuvent aussi proposer une fonction booster, qui permet de faire monter la température d’un foyer très rapidement : très pratique pour faire bouillir de l’eau, par exemple. Les plaques au gaz ou à induction peuvent également être munies d’un foyer extensible, idéal pour faire chauffer des poêles ou des casseroles de grande taille.